lundi 25 février 2008

Pavé crème de marrons-chocolat

Touche finale à mon trip nostalgie des derniers jours: une recette régressive.
Un gâteau sans cuisson, hyper calorique, crème de marron, beurre et chocolat, pas pour rien qu'il s'appelle pavé celui là.
Mais régressif parce que c'est une des premières recettes de mon premier cahier.
On a besoin de peu de matériel, pas de cuisson mais un temps de repos car il est franchement meilleur au bout de 24 longues heures. Et à conserver au frais.
Je l'avais presque oublié ce concentré de douceur et activateur de surpoids bien que je l'adore ou justement parce que je l'adore et le dévore.
Pour le consommer sans excès j'en ai réalisé 2 en taille mini (moule à mini cake) car dans mon souvenir mon fils n'en était pas amateur. Mais ses goûts évoluent, tant mieux, c'est donc à trois que nous avons dégusté ces pavés et vous savez quoi?
C'était aussi bon que dans mon souvenir.
  • 500g de crème de marrons
  • 60g de chocolat noir
  • 80g de beurre
  • 1 jaune d'oeuf
  • 50 ml de kirsch mélangé à 50 ml d'eau
  • des biscuits thé bruns (18 à 20)
  • un moule à cake de 18 à 20 cm

Préparation de la crème:

Faites fondre au micro-ondes le chocolat avec le beurre (4 mn à 400 ou 450 w), Lissez le mélange puis incorporez le jaune d'oeuf puis la crème de marrons.

Confectionnez le gâteau:

Garnissez un moule à cake avec un papier cuisson. Tapissez le fond de thé bruns trempés au préalable dans le kirsch dilué. Sur cette première couche de biscuit répartissez un tiers de la crème. Faites ainsi successivement 3 couches de crème et 4 de biscuits. Laissez 24 heures au frigo.

Démoulez et servez bien frais.

J'ai fait ce week-end un deuxième essai de macarons: framboise, pistache et ganache chocolat noir écorce d'oranges, sans colorant pour les coques. J'ai toujours un petit problème de régularité et cette fois ci ils étaient un peu trop gros donc un peu de tâtonnement sur la cuisson. Après ces quelques péripéties ils ont été dévorés avec des remarques style "les premiers étaient meilleurs"surtout destinées à ma fille qui venait d'arriver et avait manqué le premier épisode de la saga macaron.

A suivre...





9 commentaires:

tarzile a dit…

Un gâteau sans cuisson, c'est toujours bon d'avoir pareille recette dans son carnet. Avec des marrons, c'est encore mieux.

Moi, je trouve tes macarons splendides!

Provence a dit…

Marron chocolat , c'est délicieux sauf pour mon maillot de bains!!!!!

La cuisine des 3 soeurs a dit…

Un gâteau sans cuisson, j'aimerai bien, mais sans les marrons. Décidément, je ne peux pas. Ta nouvelle fournée de macarons, je la trouve plutôt jolie. Une petite préférence pour celui au chocolat.

Marie-Thé a dit…

Ta première recette me fait remonter dans le temps ! souvenirs souvenirs, ma grand mère nous faisait un gâteau un peu identique que l'on appelait "gâteau des familles" mais c'était avec une crème au café ! j'ai même récupéré la recette qui se trouvait dans les paquets de thé brun ! bonne soirée

Mercotte a dit…

et oui chez nous aussi le petit beurre café était un grand classique ! le tien est nettement plus calorique .... Pour les macarons tu es sur le chemin de la gloire !! le chocolat est le mieux réussi je trouve belle collerette

caro de rosny a dit…

1) bravo pour les macarons! je n'ai jamais réussi à en faire, je vais essayer ta recette, faut-il passer un couteau mouillé sur la pointe? as-tu mis du sucre glace avant la cuisson?
2) pour le pavé, je connais une recette allemande non moins légère mais très bonne aussi, mais avec de la graisse de coco ou végétaline 250g, 2 oeufs entiers, 50g de cacao, 150 g sucre glace, sucre vanillé, sel,24 petits beurres. et c'est très très bon!

Miss Diane a dit…

Que de belles gâteries chez vous ce soir. Je m'arrête pour un café avec un macaron, si tu le veux bien!

Kristien a dit…

Merci pour ton commentaire sur mon blog!
Ton macaron au chocolat me fait drôlement envie, en plus c'est sans gluten, donc je pourrai en manger plein! A tester!

Marie-Pierre a dit…

Toujours un régal de papillonner sur ton blog.
La recette du gâteau sans cuisson, je l'avais oublié. Ma belle-mère l'appelait 'gâteau ganache' : du café instantané remplaçait les marrons et accompagnait parfaitement le chocolat noir. C'était un dessert très pratique lorsque nous étions étudiants!
merci encore pr ce flash-back et tous mes voeux pr 2012

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...