mercredi 5 novembre 2008

Gâteau aux noix

Mon fils a fait un petit séjour chez mes parents. Il a savouré sur place les spécialités locales, moules de bouchot et autres Ker y pomme mais il est revenu avec des berlingots, des caramels au beurre salé et des noix du jardin de mon papa.
Dimanche les hommes ont décortiqué les fruits secs (en savourant les autres spécialités) et j'ai cuisiné ce simple gâteau.
Le livre "Gâteaux et tartes"(Editions Robert Laffont de 1989) recommande de le servir juste après le nappage afin qu'il soit encore tiède à la dégustation. Nous l'avons préféré le lendemain, totalement froid mais nous avons trouvé les goûts plus développés par une nuit de repos.
J'ai trouvé curieux la présence de chapelure dans la recette: allô maman ?
Elle aussi s'apprêtait à tester une recette avec chapelure, alors chacune s'est lancée dans sa cuisine et nous allons comparer nos impressions.

Pour un moule de 25cm de diamètre (8 personnes):
  • 200 g de cerneaux de noix
  • 1 citron non traité
  • 5 oeufs
  • 150 g de sucre semoule
  • 75 g de beurre + 25 g pour le moule
  • 4 cuillères à soupe de chapelure
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 1 cuillère à café de levure chimique

Pour le nappage:

  • 6 cuillères à soupe de miel d'acacia
  • 1 cuillère à soupe de rhum ambré

Passer les cerneaux au mixeur pour les concasser finement sans toutefois les réduire en poudre. Laver le citron, râper le zeste. Presser le fruit.

Séparer les jaunes d'oeufs des blancs. Battre les premiers avec le sucre jusqu'à ce que la préparation blanchisse. Continuer à battre en incorporant 75 g de beurre ramolli mais non fondu, puis dans l'ordre, et l'un après l'autre: la chapelure, la farine, la levure, les cerneaux concassés, le zeste de citron et la moitié du jus de citron.

Allumer le four à 150°C. Beurrer assez généreusement le moule.

Fouetter les blancs en neige bien ferme, les incorporer délicatement à la préparation. Verser dans le moule et mettre au four pour 30 mn.

A la sortie du four laisser reposer 15 mn avant de démouler, puis laisser refroidir complètement.

Quelques instant avant de servir, faites chauffer le miel à feu très doux, dans une casserole en lui ajoutant une cuillère d'eau et le rhum, verser sur le gâteau en étalant à la spatule souple, le nappage devant être encore tiède à la dégustation.

8 commentaires:

Miss Diane a dit…

J'aurais adoré ce gâteau, moi qui aime tant les noix!

Carole a dit…

Magnifique !!! rien que des noix ou presque et avec du miel, ce gâteau est pour moi ... Tu me donnes des idées, merci

khala a dit…

j'adore ce genre de gâteau , et aux noix ... mmm... avec un coulis de caramel ... gourmande moi ?! non !!!!!

Eryn a dit…

Je suis FAN de gâteaux aux noix ( les tartes aussi d'ailleurs ), j'adore. La chapelure dans les gâteaux est extra, ça remplace tout ou partie de la farine en ajoutant une touche saveur sympa, et une texture très agréable en bouche je trouve.

Bonne soirée,

Pupuce a dit…

il doit être trop bon:!!!!

palaisdeslys a dit…

Un des gâteaux de mon enfance que j'adore!!!

tini a dit…

Ce gâteau aux noix à l'air succulent...et avec du miel!

oranie a dit…

Je suis pas trop noix mais ton gâteau me plait beaucoup, je garde la recette sous le coude, merci pour ce partage, biz

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...