mardi 11 novembre 2008

Tarte au lait Ribot

N'allez pas croire que la culture culinaire bretonne se limite aux crêpes ou aux galettes.
Pour en faire la démonstration j'ai concocté un menu breton pour mes invités lorrains, samedi soir.
Pas d'entrée mais le traditionnel pâté de campagne a trouvé sa place en petites tartines à l'apéritif.
Plat : un ragoût de porc à la Bigouden (recette à venir )
Dessert: une tarte au lait Ribot.
Elle rappelle un peu les tartes au fromage blanc mais je la trouve plus légère et très digeste. On peut l'accompagner de coulis de framboises mais j'avais zappé le rayon surgelé nous l'avons donc dégustée nature.
Quelques mots sur le lai Ribot, lait fermenté maigre : une saveur aigrelette, un produit très désaltérant et pauvre en matière grasse. On peut l'utiliser de bien des manières vous trouverez des infos conso ici.
En Bretagne, le lait Ribot, était traditionnellement, consommé le vendredi, jour maigre... On servait le lait Ribot accompagné de pommes de terre (mon papa adore) ou de galettes (le régal des vendredis de mon enfance).
On l'appelle aussi lait baratté ( la ribotte est l'autre nom de la baratte) j'en trouve un de bonne qualité au rayon "Bio" de mon supermarché.
Pour la tarte il en faut 1/2 litre et j'ai bu le reste bien frais, un petit verre par ci, un petit verre par là, attention c'est un peu épais et ça laisse de belles moustaches blanches...

Ingrédients (Pour six à huit personnes):

  • 150 g de biscuits fins, du type galettes Saint-Michel
  • 20 g de beurre pour le moule
  • 180 g de crème fraîche
  • 3 cuillères à soupe de farine
  • 1\2 litre de lait ribot de tradition
  • 3 gros oeufs
  • 100 g de sucre
  • un sachet de sucre vanillé
Préchauffer le four à 150°C(th. 5). Beurrer un moule à manqué. Écraser les biscuits au rouleau à pâtisserie pour les réduire en poudre. Étaler les biscuits dans le moule.
Séparer les jaunes et les blancs d'oeufs. Les réserver dans deux récipients.
Ajouter aux jaunes, le sucre et le sucre vanillé. Fouetter jusqu'à blanchir l'ensemble. Ajouter la farine, puis le lait ribot (petit à petit, en mélangeant bien, pour éviter les grumeaux), et enfin la crème fraîche.
On peut craindre l'acidité du lait ribot mais avec le sucre, cette amertume disparaît
Monter les blancs en neige pas trop ferme. .
Incorporer délicatement les blancs en neige à la préparation.
Remplir le moule. Mettre au four environ 45 mn, jusqu'à l'obtention d'une belle couleur ambrée en surface.

Recette de Marc-André Boënnec, chef du Café du port, au Dourduff, en Plouezoc'h (*) vue sur "le Télégramm.com".

13 commentaires:

Carole a dit…

Ta tarte me plait vraiment beaucoup ! D'autant plus que j'expérimente le lait ribot et que je l'apprécie de plus en plus en cuisine.

Carole a dit…

Coucou, j'ai tagué ta recette

Bea a dit…

Depuis le temps que j'hésite à acheter du lait ribot, je me lance pour la tarte au lait et en accompagnement des pommes de terre ; je crois que je vais adorer sa saveur aigrlette.

bibi a dit…

Super idée, je vais l'essayer celle là! Vive le lait Ribot.
A noter qu'on en trouve du très bon dans la plupart des supermarchés parisiens, vendu en brique au rayon lait frais ou dans toute bonne épicerie arabe qui se respecte!

Annellénor a dit…

Merci à Carole à qui ta recette a plu et qui m'amène ici : j'en suis ravie car j'adore le lait ribot et associé à ce fond biscuité ... J'en salive déjà ! ;o)

frederique a dit…

et bien je suis séduite je la note dans un coin
bon on pense à toi aujourd'hui :)

Provence a dit…

Je ne connaissais pas cette tarte! Merci

Marmitedecathy a dit…

et hop ! une recette avec du lait ribot à tester ! çà me fait super envie !

Marie-Thé a dit…

Superbe gâteau, un bel hommage à la cuisine bretonne, quel régal pour tes amis ! j'ai vraiment hâte de voir la recette du ragoût à la Bigouden, je me pose des questions quand aux ingrédients, Bigouden... blé noir, andouille, légumes style pot au feu ??? Bon week-end, kénavo !

lacath a dit…

C'est bizarre, il y a un trait vertical quipartage ton espace rédactionnel en 2, mais pas les photos...
Bon, lait ribot, allez, zou, sur la liste de courses pour merdi!
Bien renrée tout à l'heure? Merci pour le co voiturage!
Bises
Cath

La cuisine des 3 soeurs a dit…

Absente pendant 10 jours, à mon retour je découvre ton nouveau look, j'avais zappé et la tarte qu'il me faut. J'ai une bouteille de lait aigre dont je ne sais pas quoi faire.

Anonyme a dit…

Morbihannais, mon époux et moi apprécions le lait ribot depuis notre enfance. Ce dimanche j'ai donc entrepris la tarte au lait ribot.
Mais le gag ... la tarte à peine au four, je me suis rendu compte que j'avais oublié la crème fraîche, je me suis dit "ça va être raté" ... eh bien non, le résultat est très bon, je me demande même si avec la crème cela n'aurait pas été trop mou. Je dois dire que j'ai utilisé du lait ribot de tradition bien onctueux.
Je referai cette recette exactement comme je l'ai faite.
Je participe à une rubrique "cuisine" sur le blog de ma fille :

http://thalie.blog4ever.com/blog/articles-15379-81927.html

me permettez-vous d'y mettre cette recette + la photo de ma réalisation, en faisant référence à votre site ?
Merci.
Mamiannick

Anonyme a dit…

Un pur délice !! je l'ai préférée froide ... merci beaucoup pour cette recette super facile à faire !!

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...