lundi 10 décembre 2007

Pâté de Porc


Et maintenant?
On attend.
Ces petits pâtés seront à déguster la semaine de Noël.
Ma famille est éparpillée presque aux 4 coins de la France, comme une années sur deux le point de ralliement pour Noël est la maison de mes parents la Bretagne donc.
4 jours à passer ensemble à rire, à fêter Noël. Mais de grandes tablées plusieurs jours de suite, demandent de l'organisation et de la participation.
Ces petits pâtés préparés à l'avance trouveront bien leur place à un moment ou un autre.
Pour ce premier essai de "conserve" j'ai fait des recherches sur internet, posé des questions de ci de là, pour finalement téléphoner à papa-maman au moment fatidique.
Au final 3 versions: nature, avec persil, avec alcool.
J'ai la chance d'avoir un gentil boucher, il a passé les viandes dans son hachoir, cela m'a permis d'éviter le robot qui ne donne pas la même consistance et le hachoir à manivelle de ma grand-mère qui demande beaucoup d'huile de coude (j'ai déjà essayé).
Si l'expérience vous tente je vous conseille de commander la viande car gorge et foie de porc sont rarement à l'étalage...
Pour 6 bocaux de 200 ml:
  • 350g de gorge de porc
  • 350g de foie de porc
  • 350g de poitrine fraîche de porc
  • 20g de sel
  • poivre selon votre goût
  • de la crépine
  • option: persil ou alcool type cognac.

Lavez les bocaux sans les élastiques, ébouillantez- les puis retournez- les sur un linge propre pour qu'il sèche sans les essuyer au torchon.

Mettez les caoutchouc dans un saladier et recouvrez- les d'eau bouillante, puis égouttez- les.

Mettez les viandes dans un saladier et mélangez en mettant le sel progressivement puis le poivre bien amalgamer le tout (j'ai utilisé la spatule en bois car malaxez à la main ne me tentait pas du tout...)

Pour vérifier l'assaisonnement, cuire une petite boulette de pâté dans un poêlon anti- adhésif et goûter. Vous pouvez soit laisser les chairs nature soit ajouter persil (1 cuillères à soupe par bocal) ou alcool (1 cuillère à café par bocal)

Répartissez dans les bocaux en essayant de tasser, couvrez d'un morceau de crépine et fermez les bocaux.

Calez les bocaux dans une grande marmite avec des torchons propres couvrir d'eau et portez à ébullition pour 2 heures 30 (j'ai laissé 3 heures par sécurité). Veillez à ajouter de l'eau bouillante si le niveau baisse afin que vos bocaux restent constamment complètement immergés.

2 commentaires:

Caro de rosny a dit…

J'en ai l'eau à la bouche, ça me rappelle des souvenirs d'enfance quand mon père faisait du pâté de tête! tu me donnes de quoi programmer mes vacances de Noël!

Mamie Bretonne a dit…

Nous avons apprécié les terrines, aux différents parfums, avec un pain de campagne.
Les patés, avec une texture plus fine, sont supérieurs
a plus tard

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...